Vous êtes courtier ou agent général ? Devenons partenaires !

Ratio d’endettement : définition, utilité & calcul

21 février 2023
Temps de lecture : 4 minutes
Catégories : , ,
Table des matières

Le ratio d’endettement fait partie de ces chiffres clés que tout entrepreneur doit connaître et comprendre, au même titre que la capacité de financement. Il a trait à la solvabilité d’une entreprise. Concrètement, ce ratio est le résultat du rapport entre les dettes de d’une société et ses capitaux propres. On peut parler d’un indicateur de confiance, un de ceux qui définissent le mieux la solidité d’une structure. Il est utile pour évaluer la fiabilité d’un partenaire, au moment de tisser des relations commerciales, qu’on parle d’un rapport prêteur / emprunteur ou simplement d’une relation client / fournisseur.

Définition : Qu’est-ce que le ratio d’endettement ?

Le ratio d’endettement (ou ratio gearing) est un indicateur financier mesure le rapport entre les dettes d’une entreprise détenues par les créanciers et ses capitaux propres. C’est ce ratio qui permet de connaître la solvabilité de l’entité, sa santé économique… il permet une cartographie de ces leviers de financement. Le ratio d’endettement est formulé en pourcentage.

Ce chiffre clé possède ses avantages comme ses petits défauts. Pour les banques, il constitue une information précieuse afin d’estimer la capacité de remboursement d’une société commerciale. Par exemple, dans le cas d’une entreprise qui sollicite un prêt, ce calcul indiquera rapidement si elle compte déjà trop de dettes pour lui accorder un emprunt. On évite ainsi le risque d’insolvabilité. Dans le cadre d’une utilisation interne, le ratio d’endettement peut servir au pilotage d’activité classique, pour gérer son degré d’endettement et anticiper en bonne intelligence sa trésorerie. Par ailleurs, le taux d’endettement permet de prendre de la hauteur et quantifier le niveau de dépendance de l’entreprise par rapport à ces créanciers.

Vérifier la capacité d’endettement, tester la solidité du modèle économique, évaluer l’indépendance financière : cet indicateur est utile à plus d’un titre.

Comment calculer le ratio d’endettement ? La formule !

La formule du ratio (ou taux) d’endettement est très simple. On doit comparer les dettes à courts, moyens et longs termes et les actifs :

Ratio d’endettement = (dettes / capitaux propres) x 100

On peut segmenter ce calcul en deux ratios distincts :

  • Le ratio d’endettement financier. Il met en valeur le risque que font peser les dettes financières dans le modèle économique de l’entreprise. Par dettes financières, on pense aux flux types avance sur trésorerie, emprunts ou autres crédits. Les capitaux propres sont eux constitués du capital de la société, les bénéfices nets ou encore les réserves des bénéfices réinvestis.
  • Le ratio d’endettement net. Il s’agit de la version la plus fréquemment utilisée en comptabilité. Ici on applique le rapport entre la dette nette et les capitaux propres. La dette nette comprend tous les échéances à courts, moyens et longs termes. Dans les actifs, on intègre le cash-flow, les actifs immobiliers ou encore les surplus de trésorerie.

Comment l’interpréter le ratio d’endettement ? C’est quoi le bon taux ?

Un faible ratio d’endettement (inférieur à 30%) est le signe une entreprise dans une situation positive par rapport à ses créanciers. Elle n’est pas dépendante de tiers partie, a la capacité d’honorer ses créances et donc en d’investir. Elle a la chance de posséder d’importants capitaux propres pour assurer son fonctionnement. Ce qui semble positif à première vue peut ressembler à un frein pour de potentiels investisseurs. En effet, cela peut renvoyer l’image d’une entreprise timide, où la capacité à innover est altérée par une gestion trop stricte.

Un taux d’endettement élevé (supérieur à 40%) caractérise une entreprise à la santé économique fragile. Avec d’importantes créances à honorer, la faculté à investir ou faire face à des coups durs reste limitée. Toutefois, chaque structure d’entreprise ou secteurs d’activité disposent des ces propres normes. Une véritable connaissance marché est indispensable pour juger de la qualité de ce ratio.

Comment l’affacturage peut vous aider ?

C’est très simple. L’affacturage augmente le niveau des fonds propres. Absentes du bilan de l’entreprise, les factures cédées à l’affactureur n’apparaissent plus comptablement et allègent le bilan chiffré, surtout dans les périodes délicates comme actuellement. Les factures échues deviennent comme comptablement comme des liquidités, utilisées pour faire face à ses obligations. On réduit son niveau d’endettement tout en augmentant ses fonds propres.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez les experts bPayd pour trouver la solution d’affacturage qui convient à votre situation !

Un financement via l'affacturage ?

Vous avez un besoin de trésorerie ponctuel ou permanent ?

Financez vos factures et augmentez votre trésorerie en 24 heures. L’affacturage finance votre développement ou vous aide à passer une difficulté !

crosschevron-down