Vous êtes courtier ou agent général ? Devenons partenaires !

Découvrez votre solution d’affacturage et augmentez votre trésorerie !

Parmi les différentes solutions d’affacturage, prenez le temps d’étudier celle qui répond le mieux à vos besoins et à votre entreprise. Selon sa taille, son stade de développement, son secteur d’activité, … chaque entreprise a des besoins de trésorerie propre.

Sachez vous y retrouver parmi les solutions d’affacturage de full factoring, affacturage délégué, confidentiel, affacturage export, etc…

Notre expertise vous permet de trouver la bonne solution et d’optimiser rapidement votre cash !

Obtenir une offre

Les questions que nos clients se posent

  • L’affacturage s’étant beaucoup développé ces dernières années, il existe plusieurs solutions d’affacturage pour répondre aux différents besoins des entreprises. Il existe 4 grands types de contrats :

    Le full factoring : c’est la solution classique qui intègre les 4 services de l’affacturage : d’abord bien sur le financement des factures pour booster sa trésorerie, avec la gestion comptable des factures, mais aussi l’assurance contre les factures impayées, avec si besoin le recouvrement de ces factures. Complète, c’est la solution d’affacturage idéale pour les start-up et les sociétés en croissance qui veulent augmenter leur trésorerie et se concentrer sur leur business, en déléguant un maximum de tâches.

    L’affacturage délégué ou non géré : c’est la solution d’affacturage faite pour bénéficier uniquement de financements complémentaires et garder la main sur la gestion des factures : l’entreprise cédante gère ses factures classiquement, comme s’il n’y avait pas de contrat d’affacturage : elle gère les encaissements et fait si besoin le recouvrement, elle lettre les factures, etc… ce qui lui permet de rester en relation directe avec ses clients, comme si de rien était. A noter quand pour cette solution d’affacturage un contrat d’assurance-crédit entreprise est nécessaire pour que la société d’affacturage soit indemnisée en cas d’impayés. Elle aura en effet avancé les fonds mais ne sera pas payée par le client en cas de défaillance. Cette solution d’affacturage est faite pour des entreprises qui sont comptablement organisées qui recherchent uniquement du financement complémentaire pour booster leur trésorerie.

    L’affacturage confidentiel : c’est la solution d’affacturage la plus transparente possible, puisque tout se fait confidentiellement. Même le client qui est facturé ne sait pas qu’un contrat d’affacturage en place. Il continue à payer ses factures sur le compte de son fournisseur comme si de rien n’était. C’est donc la solution d’affacturage parfaite pour garder la gestion de A à Z de ses comptes clients et profiter de ses factures clients pour libérer de la trésorerie. Souvent peu cher puisque la gestion reste faite par l’entreprise, c’est la solution à privilégier si votre entreprise est éligible (critères de taille et de santé financière)

    L’affacturage ponctuel : c’est une solution d’affacturage moins développée, mais qui a l’avantage d’être sans engagement, elle est utilisée en général pour renforcer sa trésorerie ponctuellement pour passer un cap très ponctuel. L’entreprise cède une ou plusieurs factures à la société d’affacturage pour augmenter sa trésorerie. Le prix est calculé sur chaque facture cédée individuellement. Très souple, c’est cependant la solution la plus chère, qui se retrouve souvent en concurrence avec du financement bancaire.

  • Selon la solution d’affacturage que vous choisissez, la gestion est très différente.

    Sur le principe, il y a dans tous les cas la cession de vos factures clients, la mise à disposition immédiate des sommes que vous pouvez tirer ou pas selon vos besoins de trésorerie, et le paiement des clients à l’échéance des factures sur un compte bancaire dédié.

    En fonction de votre solution d’affacturage le reste diffère. On les distingue en 2 grandes familles, celle des contrats que l’on appelle « géré », et celle des contrats « non gérés ». La différence majeure de ces 2 types de contrat tient dans ce que la société d’affacturage fait ou ne fait pas (en plus du financement des factures), et par conséquent les tâches qu’il vous reste à faire. La part de gestion des factures peut en effet être réalisée soit par l’un, soit par l’autre.

    Concrètement, dans un contrat d’affacturage dit « géré » : la relance des clients, l’encaissement du paiement et le lettrage des factures sont faits par la société d’affacturage, elle gère l’ensemble du processus de paiement des clients.

    Si votre entreprise est bien organisée pour faire cette gestion et si vous êtes éligible, votre solution d’affacturage peut prévoir que vous gardiez la main sur toute cette partie. L’affacturage est alors uniquement une solution de financement, les autres opérations restant à votre charge comme auparavant.

    L’avantage d’un contrat dit « géré » est de pouvoir déléguer cette partie administrative, pour la confier à des professionnels que sont les sociétés d’affacturage. Elles sont souvent plus rapides, plus efficaces avec de meilleurs outils que ce que vous pouvez faire vous-même. En revanche, la limite est qu’une part de votre relation client est confiée à quelqu’un d’autre, ce que certaines entreprises ne souhaitent pas.

  • C’est la solution d’affacturage qui s’est le plus développée ces 10 dernières années, en rendant la gestion du contrat très souple et en levant un des freins à l’affacturage. En effet, certaines entreprises hésitaient à mettre en place un contrat d’affacturage de crainte que leurs clients pensent qu’elles rencontrent des difficultés de trésorerie. Ceci n’est plus vrai du tout aujourd’hui puisque la majorité des entreprises choisissent une solution d’affacturage pour augmenter leur trésorerie et avoir un partenaire financier autre qu’une banque, sans qu’elles n’aient de difficultés financières. D’autre part, l’affacturage est tellement rentré dans les mœurs que tout le monde connaît des sociétés qui ont mis en place une solution d’affacturage.

    L’affacturage confidentiel apporte toutefois une grande souplesse dans le fonctionnement de la solution d’affacturage. Les sociétés d’affacturage ont en effet créé des contrats qui fonctionnent sans que les clients ne le sache. Dans un contrat d’affacturage classique il doit y avoir une mention sur la facture qui doit préciser au client qu’il doit à l’échéance payer directement la société d’affacturage et non plus son fournisseur. L’astuce d’un contrat confidentiel est de ne pas mettre sur la facture de mention spécifique, et d’ouvrir un compte bancaire commun. En payant sa facture sur ce compte bancaire qui n’a que le nom de son fournisseur, rien ne change pour le client.

    Réservée plutôt à des entreprises d’une certaine taille (au moins 5 MEUR), organisées comptablement et en bonne santé financière, la solution d’affacturage confidentiel s’est énormément développée car elle est très simple à mettre en place : toute la gestion des factures continue à être faite par l’entreprise, la société d’affacturage étant juste un partenaire financier pour booster son cash.

  • Il faut déjà bien distinguer par « étranger » si s’agit les ventes à l’exportation, ou bien des ventes réalisées par des filiales basées à l’étranger.

    Dans le premier cas, il s’agit d’export de France. La plupart des sociétés d’affacturage financent les factures à l’exportation de la même manière que les factures faites à des clients français, quelques rares pays mis à part dans lesquels les risques politiques sont trop importants. Si la solution d’affacturage mise en place est une solution où le fournisseur continue à gérer comptablement ses factures (affacturage non géré ou confidentiel par exemple) il n’y a pas de différence avec les factures à des clients français. Si la solution retenue est avec une gestion par la société d’affacturage, les factures sont souvent gérées dans des services spécialisés Export pour une meilleure efficacité. Cela permet entre autres d’avoir des compétences en langue pour pouvoir communiquer avec les clients en cas de relance ou de recouvrement. Il existe certaines sociétés d’affacturage dont la spécialité est l’export.

    Dans le second cas, il s'agit généralement d’un Groupe, plus ou moins important, qui a une ou plusieurs filiales à l’étranger. Pour optimiser la trésorerie du Groupe il est possible de mettre en place un contrat cadre, qui décline la même solution d’affacturage pour chaque entité, avec des conditions Groupe négociées. Les grandes sociétés d’affacturage présentent à l’international ont développé des solutions pan-européennes, qui peuvent se mettre en place assez facilement dans la majorité des pays d’Europe. Un des atouts de ces solutions d’affacturage est que les encaissements se font dans chaque pays, dans leur propre devise si besoin, mais qu’une remontée de trésorerie est possible au Siège si besoin. Lorsque les filiales sont hors de l’Europe, il existe par contre peu de sociétés d’affacturage capables de ne faire qu’un seul contrat Groupe, il est souvent nécessaire de passer par des sociétés d’affacturage sur place qui servent de relais.

  • L’assurance-crédit entreprise et l’affacturage sont deux services aux entreprises étroitement liés puisqu’ils traitent des factures clients. Ils répondent cependant à des besoins différents des entreprises.

    L’assurance-crédit entreprise est faite pour protéger l’entreprise des factures impayées, en analysant d’abord la solvabilité de ses clients et en indemnisant les factures impayées s’il y a un retard de paiement ou une faillite. Sa vocation est donc de permettre à l’entreprise de se développer en toute sécurité et de sauvegarder sa trésorerie, quels que soient les aléas de ses clients.

    L’affacturage a pour objectif premier d’augmenter la trésorerie de l’entreprise et pas uniquement de la protéger des factures impayées. Les solutions d’affacturage permettent de booster son cash en un temps record et sans limitation grâce à la mobilisation de l’actif que sont les factures clients.

    Dans un cas les factures sont protégées, dans l’autre les factures sont financées. Les 2 services sont cependant très liés, car pour être financées les factures doivent aussi être protégées, dans le cas où elles ne seraient pas payées à l’échéance. Il y a donc toujours une assurance-crédit entreprise qui est prévue dans un contrat d’affacturage, soit elle est intégrée au contrat, soit elle est gérée en parallèle.

Un réseau de partenaires puissant à vos côtés
Logo AtradiusLogo CofaceLogo Allianz Trade

Nos clients parlent de nous

crosschevron-upchevron-downarrow-right