Vous êtes courtier ou agent général ? Devenons partenaires !

Affacturage

Comparez les meilleures offres

Vous avez un besoin de trésorerie ponctuel ou permanent ?

Financez vos factures et augmentez votre trésorerie en 24 heures. L’affacturage finance votre développement ou vous aide à passer une difficulté !

Le fonctionnement de l'affacturage

Vous livrez et facturez votre client.

Vous cédez la facture au factor.

Sous 24 heures l’argent
est à votre disposition.

Votre client règle le factor
à l’échéance de la facture.

Pourquoi utiliser l'affacturage ?

Augmenter
rapidement son cash

Financer ses besoins ou sa croissance, sans passer par une banque, sans limite de montant.

Déléguer la gestion
des factures

Oublier les soucis de
recouvrement et d’impayés, déléguer la gestion des factures.

Pour toutes
les entreprises

Quelle que soit la taille et la situation financière de votre entreprise

Obtenir une offre

Les questions que nos clients se posent

  • L’affacturage est un moyen simple de booster sa trésorerie, en mobilisant les factures clients qui sont un actif important de l’entreprise. C’est bien de l’argent qui vous est dû, mais que vous n’allez recevoir en théorie qu’à l’échéance des factures. Autant l’avoir à disposition tout de suite !

    Le factor est un organisme financier, distinct des banques, qui vous met à disposition un financement court terme, en mobilisant les factures que vous lui cédées. Cette solution s’est tellement développée que l’affacturage est aujourd’hui le premier mode d’apport de trésorerie des entreprises, devant le crédit bancaire court terme.

    Le fonctionnement de l’affacturage est simple : vous cédez vos factures à votre partenaire factor (bien sur aujourd’hui tout se fait informatiquement), qui vous met le cash à disposition sous 24 heures. Vous tirez ensuite l’argent dont vous avez besoin, au rythme que vous souhaitez. Vous n’êtes pas obligé de tout utiliser tout la trésorerie disponible tout le temps. Bien sûr, vous ne payez les frais financiers que sur le cash que vous utilisez.

    Ce n’est pas tout : la plupart des contrats d’affacturage prévoient aussi de gérer pour vous l’ensemble des factures clients. C’est-à-dire de les assurer contre les impayées dus à des faillites, de faire le recouvrement des factures en cas de retard de paiement, et de prendre en charge toute la gestion administrative des factures : encaissement des sommes payées et lettrage des factures. Vous sous-traitez ainsi toutes ces opérations de la gestion, pour un gain de temps précieux.

    L’affacturage est par conséquent un véritable outil de pilotage de la trésorerie et des factures clients : gestion des factures, sécurité des paiements, et apport de trésorerie. Simple de fonctionnement et rapide à mettre en place (quelques jours suffisent pour avoir du cash à disposition), l’affacturage est le compagnon de route des sociétés qui veulent booster leur trésorerie et diversifier leurs partenaires financiers : sociétés en création, sociétés en développement, besoin ponctuel de trésorerie, diversification, etc…

  • L’affacturage permet d’augmenter rapidement sa trésorerie, en libérant l’actif que sont les factures clients, sans avoir à négocier avec une banque. A la différence de la banque qui détermine les crédits qu’elle délivre selon la situation financière de l’entreprise, et pour une durée limitée qui doit renégociée en général annuellement, l’affacturage est sans limite, et sans avoir besoin de renégocier : une fois le contrat en place, plus vous cédez des factures à votre partenaire affacturage, plus vous avez de trésorerie disponible sur votre compte.

    Le financement des factures est la solution parfaite pour toutes les entreprises, particulièrement celles qui débutent et celles qui sont en croissance, ou bien celles qui connaissent des difficultés passagères de trésorerie et qui ont besoin d’avoir d’autres partenaires financiers que les banques ! Aujourd’hui l’affacturage est tellement rentré dans les mœurs qu’il est devenu le premier moyen de financement court terme des entreprises en France.

    L’affacturage permet aussi de déléguer de nombreuses tâches liées à la gestion des factures, tâches souvent chronophages mais nécessaires pour ne pas laisser sa trésorerie déraper. Les déléguer à des professionnels comme les sociétés d’affacturage est d’une part un gain de temps considérable, et d’autre part permet de ne plus avoir de soucis de factures impayées, ni de relance clients et de recouvrement, puisque tout est pris en charge par des professionnels.

  • L’affacturage s’adresse à toutes les entreprises et à tous les stades de leur vie, à partir du moment où elles accordent des délais de paiement à leurs clients, qui sont des professionnels (vente BtB). Cela concerne bien sûr aussi des ventes faites à des collectivités publiques ou à l’étranger.

    Dès la création d’une entreprise, alors qu’elle a de nombreuses dépenses à faire et que les banques hésitent à prêter des sommes importantes vu le peu d’antériorité, les solutions d’affacturage permettent un apport stratégique de cash pour financer la croissance et le BFR, qui est souvent important à ce stade.

    Lorsque la société se développe et qu’elle est en phase de croissance, son chiffre d’affaires augmente, mais ses besoins de trésorerie pour financer son BFR (Besoin en Fonds de Roulement) aussi, et souvent même encore plus rapidement. Elle doit acheter des matières premières, stocker des pièces, embaucher du personnel, etc… ce qui pèse lourd sur la trésorerie.  Même si l’augmentation des ventes suit, il y a toujours un décalage entre la trésorerie nécessaire pour faire face aux nouvelles dépenses et les encaissements des factures, à cause des délais de paiement accordés. Et plus la croissance est forte, plus le besoin de trésorerie pour financer l’exploitation est important. L’apport de trésorerie d’une société d’affacturage est donc primordial à ce stade, car les banques qui ont souvent financé des investissements se montrent souvent très prudentes pour ouvrir de nouvelles lignes de financement à court terme.

    Une société qui a des pics d’activité ou une activité saisonnière ou de fin d’année est aussi confrontée à un besoin de trésorerie important à un moment donné pour financer son exploitation. Elle doit en effet acheter avant de vendre et d’être payée, ce qui nécessite une trésorerie importante à un moment donné. Les solutions d’affacturage permettent d’obtenir le complément de trésorerie nécessaire au bon moment pour financer son activité.

    Lorsqu’une société traverse une difficulté de son exploitation, par exemple à la suite de la perte d’un marché, à cause d’un impayé important, d’une chute d’activité ou d’un imprévu, les besoins en trésorerie sont importants et les banques ne sont pas toujours au rendez-vous. L’affacturage apporte une solution immédiate et permet d’avoir une mise à disposition de trésorerie très rapidement, en quelques jours. L’avantage est que l’affacturage n’est pas directement dépendant de la solidité financière de l’entreprise, puisqu’elle mobilise un actif que sont les factures clients. Si l’actif est solide, il peut générer de la trésorerie. En effet l’analyse faite par les sociétés d’affacturage ne sont pas les mêmes que celles des banques, qui elles se basent sur la solidité financière de l’entreprise.

    Cela est si vrai qu’il est aussi possible d’avoir des solutions d’affacturage pour les sociétés en procédure collective.

  • Avec le fort développement de l’affacturage et la concurrence importante ces dernières années, le coût des contrats d’affacturage a considérablement baissé. Il va jusqu’à être moins cher que du découvert bancaire, surtout si l’on compare les services apportés. Et vu les taux de financement en ce moment, il ne faut pas se priver de regarder !

    Généralement, sauf pour les petites entreprises ou des solutions d’affacturage « all inclusive » sont possibles, il y a 2 types de coût  dans un contrat d’affacturage : la commission de gestion d’affacturage, et la commission de financement. La première sert à rémunérer le cout de la gestion des factures faite par le factor : assurance contre les impayés, relance et recouvrement, encaissement des sommes et lettrage de la comptabilité, ... Elle dépend du Chiffre d’affaires cédé pour beaucoup, mais aussi du nombre de clients et de factures cédés, des spécificités du secteur d’activité et s’il y a de l’export ou pas. Cette commission de gestion d’affacturage varie entre 0.1 et 1% du chiffre d’affaires cédés.

    La seconde commission, la commission de financement, correspond aux intérêts financiers des sommes prêtées. Ils sont calculés automatiquement sur la période d’utilisation de la trésorerie, c’est-à-dire la durée entre la date du financement de la facture et celle du paiement de cette même facture par le client. Et ainsi de suite pour chacune de factures cédées. C’est donc un calcul très fin qui est fait, heureusement de manière automatique… Actuellement les taux d’intérêt étant très bas, cette commission est minime, 0.1 à 0.2% par mois.

  • Ce sont 2 solutions pour obtenir des financements. Pour répondre à ses besoins de trésorerie, une entreprise peut faire appel à sa banque pour un crédit court terme (découvert bancaire, crédit de campagne, escompte, …) ou à une solution d’affacturage. Depuis déjà plusieurs années l’affacturage est devenu la solution n°1 pour le financement court terme des entreprises, devant les autres produits bancaires. Les avantages de l’affacturage comparés expliquent son très fort développement. Comparons chacune des solutions.

    Parmi les solutions bancaires, la plus connue est le découvert bancaire. C’est une autorisation de découvert de la banque, avec généralement un montant maximum autorisé. Le découvert est généralement accordé pour 1 an, il se décide en fonction de la santé financière de l’entreprise, souvent après la sortie du bilan. Il peut toutefois être supprimé à tout moment par la banque. L’avantage de l’affacturage est qu’il n’est pas limité, ni en montant ni en durée. C’est-à-dire qu’une fois le contrat d’affacturage mis en place, il n’a pas besoin d’être renégocié chaque année d’une part, et il n’est pas plafonné en montant, ce qui est beaucoup plus rassurant pour les entreprises.

    Le crédit de campagne est fait pour les entreprises qui ont des activités saisonnières, avec des pics de besoin de trésorerie. La banque accorde un crédit pour financer par exemple les achats nécessaires au pic, elle est remboursée lorsque les ventes sont faites, souvent avec un maximum de 2 ans. Un peu comme pour le découvert bancaire, le crédit de campagne doit être négocié à chaque campagne, et les conditions peuvent changer d’une année sur l’autre, selon la situation financière de l’entreprise par exemple. Le contrat d’affacturage n’a pas besoin d’être obtenu et renégocié à chaque campagne une fois mis en place.

    L’escompte des traites permet à l’entreprise de se faire financer les factures par sa banque, ce qui est assez similaire à l’affacturage sur ce point-là. Toutefois, avec l’escompte l’entreprise reste propriétaire de sa facture, ce qui n’est pas neutre en cas d’impayé : c’est elle qui le subit et non pas la banque. L’affacturage a l’avantage d’intégrer entre autres dans son fonctionnement l’assurance en cas d’impayé : dans ce cas elle n’a pas besoin de restituer les sommes avancées puisque l’assurance-crédit indemnise la société d’affacturage.

    Le Dailly est aussi un moyen de financer ses factures, mais le produit reste très lourd en gestion : il faut envoyer une copie de la facture à la banque pour qu’elle la valide à chaque fois. L’affacturage est beaucoup plus souple puisque la cession des factures se fait automatiquement et informatiquement, ce qui explique pourquoi il a, aujourd’hui, remplacé en grande partie la Dailly.

  • Le nombre de sociétés d’affacturage qui opèrent en France est important (plus d’une dizaine) et le nombre de solutions d’affacturage aussi, les possibilités sont donc multiples. Bien choisir son contrat est une étape importante puisque l’on choisit un nouveau partenaire pour augmenter sa trésorerie.

    D’autre part, les clauses d’une solution d’affacturage sont nombreuses, leur interprétation aussi, ce qui rend les comparaisons entre les offres parfois subtiles. Se faire accompagner par un spécialiste de l’affacturage, qui connaît les contrats et les intervenants, chacun avec sa spécialité est important pour ne pas commettre d’erreur ou d’oubli, qui peuvent coûter cher in fine.

    bPayd accompagne depuis plus de 20 ans des sociétés de toute taille dans leur réflexion, et dans la négociation et comparaison de solutions d’affacturage.

Un réseau de partenaires puissant à vos côtés

Nos clients parlent de nous

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle

crosschevron-upchevron-down