Vous êtes courtier ou agent général ? Devenons partenaires !

Création d'entreprise et affacturage

27 juin 2022
Temps de lecture : 4 minutes
Catégories :
Table des matières
Patron femme entreprise affacturage
Quel usage de l'affacturage pour une entreprise en création ?

Lors du démarrage de son activité, le créateur d’entreprise doit faire face à ses premières factures et échéances sans pour autant réussir à obtenir un règlement rapide de ses prestations. Pour éviter les désagréments causés par cette situation, avoir recours à l’affacturage représente une solution pratique et simple pour les chefs d’entreprise. Il serait dommage de mettre fin à son activité dès les premières obligations à cause de partenaires peu fiables.

Pourquoi recourir à l’affacturage pour les créateurs d’entreprise ?

Pour une entreprise, le nerf de la guerre lors des premiers mois, c’est bien d’assurer un fonds de roulement et un niveau de trésorerie suffisant pour s’acquitter de ses obligations et financer son développement. Or, cette période est critique, coincée entre les dépenses initiales et le paiement de ses premières factures. Au cours de cette période risquée, il faut avoir les reins solides pour ne pas freiner son développement.

Avec une offre d’affacturage adaptée, on écarte le danger de se retrouver démuni, au moment où la capacité d’investissement est à ventiler entre de nombreux postes. L’affactureur (ou factor) porte d’une part le risque du non-paiement de la facture et permet d’autre part au créateur d’entreprise de bénéficier de fonds nécessaires à la vie de son entreprise, plus encore lors de ses premiers mois d’existence.

Le financement par des organismes bancaires de ce fonds de roulement est pour le moins délicat. Après quelques semaines ou quelques mois d’existence, comment apporter les garanties nécessaires à l’obtention d’un prêt ? Mission quasi impossible. L’absence de bilan revêt un caractère éliminatoire pour la plupart des établissements bancaires. Lorsqu’ l’on n’est pas adossé à un généreux mécène, il faut bien trouver des solutions. L’affacturage apparaît alors comme une bouffée d’oxygène. Les idées les plus novatrices, les business plans les plus ambitieux ne peuvent résister à l’absence de liquidités. Trouver une solution d’affacturage souple, avec un taux de commission acceptable : voilà une réponse simple, idéale pour les entrepreneurs pour qui les problèmes de comptabilité ne peuvent être au centre des préoccupations quotidiennes.

Pour grandir, le temps représente une ressource. Lorsque l’on commence à entrer dans des relations commerciales difficiles, c’est le cercle vicieux : appels, relances par courrier, relances téléphoniques… ce n’est ni agréable, ni utile à la croissance. Mieux vaut laisser la charge négative de ces opérations à un tiers, votre futur partenaire pour l’affacturage de vos factures. L’encaissement, la relance client, la gestion du contentieux : la sous-traitance des tâches, ce sont autant de précieuses heures mises au service du développement de l’activité. Concentré sur son cœur de métier, le créateur d’entrepreneur passe plus de temps à sa mission première, développer son business. Le risque de factures impayées écarté, il peut travailler sereinement à son objectif principal.

A qui s’adresse l’affacturage ? Pour quel coût ?

L’affacturage s’adresse à tous types d’entreprise, peu importe la taille. En revanche, il est évident que le profil de la start-up, et plus globalement de la jeune société en création, s’y prête particulièrement. Concernant la structure juridique, le champ des possibles est très large, de l’auto-entrepreneur à la SARL. Par ailleurs, les types d’entreprise plus classiques, comme les artisans ou les professions libérales, peuvent également être concernées par les avantages de l’affacturage. Même les associations peuvent trouver une réponse à leurs difficultés de trésorerie et ainsi poursuivre leur activité sans les contraintes nées d’un défaut de paiement. L’objet des factures relatives à la prestation d’affacturage ne subit aucune contrainte.

Simple rappel d’une logique implacable : il s’agit de factures de professionnels à professionnels, on est bien dans cadre économique relatif à une personne morale.

Parmi les différents types d’affacturage, le forfait est celui qui convient le mieux aux jeunes entreprises en création. De la sorte, le coût de cet apport de trésorerie est fixe chaque mois, il est facilement budgetable. Il donc plus facile à budgétiser sur le moyen ou long terme qu’un taux de financement à la rentabilité plus délicate à définir dans le cas d’une entreprise sans historique.  D’autre part, le forfait a aussi l’avantage de pouvoir être arrêté à tout moment, une souplesse appréciée par les créateurs. Bien que chaque situation soit différente, on peut donner une moyenne située entre 1 et 3% du montant de la facture financée. Ce pourcentage peut bien évidemment augmenter lorsque l’on s’oriente vers des formules courts termes avec des engagements moindres, tel que l’affacturage ponctuel (4 ou 5%).

Financez votre création d'entreprise !

Au démarrage de votre activité vous cherchez un levier de financement de votre entreprise ?

Découvrez les offres d'affacturage adaptées à votre structure !

crosschevron-down